L’Hypnose

L’hypnose ericksonienne

est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d’hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL)…

Pour Milton Erickson, l’inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l’état hypnotique doit permettre de coopérer. L’inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés.

L’hypnose ericksonienne a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Qu’est ce que l’état d’hypnose?

L’hypnose est un état naturel que tout le monde traverse plusieurs fois par jour.

Il suffit tout simplement… d’être « dans la lune », « ailleurs », absorbé par une activité telle que la musique, le sport, la peinture… d’être plongé dans un bon livre ou dans un bon film au cinéma… ou bien même en conduisant sa voiture sur une route monotone… pour connaître sans le savoir, l’état d’hypnose.

L’hypnose crée un décalage du conscient (qui reste toujours présent) appelé par certains « état modifié de conscience »,  état  permettant d’accéder aux « ressources inconscientes» de chacun afin de produire le changement souhaité et atteindre l’objectif visé.

L’hypnothérapie est une solution rapide (on envisage généralement  2 à 6 séances, avec une moyenne de 3) et très efficace.

Certaines personnes préfèrent des  séances regroupées sur une courte période, alors que d’autres sont plus à l’aise avec l’idée d’avancer pas à pas, à leur rythme.

 

L’hypnose ne se substituant en aucun cas à la médecine, il convient  de poursuivre tout traitement médical prescrit.